Vie Quotidienne et Audition
une association pour mieux vivre l'audition au quotidien
Vous êtes ici:  Accueil ---  Archives
Anne, clown, échassière et malentendante
ARTICLE PUBLIÉ DANS LE NUMÉRO 1 DE LA "LETTRE DE L’OUÏE"

À 43 ans, Anne sillonne les routes pour présenter ses spectacles : clown , échassière.

À la voir fasciner de haut, grands et petits, à la voir dispenser le rire, qui penserait qu’elle est malentendante ?

Car depuis l’age de 16 ans, elle est atteinte d’otospongiose labyrinthique, et sa baisse auditive s’est accentuée au fil des années, pour dépasser maintenant les 80 % .

Cela n’a pas affecté sa scolarité ; c’est seulement vers 23 ans que ses problèmes de communication l’ont obligé à s’appareiller de prothèses intra - auriculaires .

Comme bien souvent cela a coïncidé avec des problèmes personnels . Après une séparation, Anne se retrouvait avec ses deux jeunes enfants . Elle a alors repris des études par correspondance pour être esthéticienne, métier qu’elle a exercé 2 ans.

C’est à cette époque qu’elle a été reconnue Travailleur handicapé.

Puis le hasard l’a amenée à pratiquer le maquillage artistique et de théâtre :

découverte du monde du spectacle ! Elle était alors très timide, avec une confiance en elle très limitée. Monter sur scène était pour elle un terrible défi, accentué par sa malentendance. C’est alors qu’elle rencontra son partenaire... de scène et de vie.

Ces débuts sur les planches datent ainsi de 1990, avec un show de transmission de pensée dans lequel - comble pour une malentendante - elle se retrouvait les yeux bandés pour deviner ce que le public a dans ses poches, etc.

Elle avait 30 ans : "l’amour et la confiance de mon compagnon m’ont beaucoup aidée, et permis de faire ce pas vers la scène". Depuis 10 ans , elle est également clown . Elle a du adapter son jeu de scène à son audition qui baissait. Dans la rapidité du jeu , avec les bruits ambiants, les rires des spectateurs , elle ne comprend pas grand - chose en scène.

Elle fonctionne essentiellement grâce aux repères visuels et à la lecture labiale ; même si elle regrette de n’avoir jamais trouvé le temps d’en faire sérieusement l’apprentissage avec un orthophoniste... Elle est trop occupée !

Anne est aussi échassière. Etonnant lorsqu’on considère que la malentendance s’accompagne souvent de problème d’équilibre. Elle s’en étonne elle-même "Curieusement, le fait de monter en échasses a plutôt développé mon sens de l’équilibre, et m’a libéré progressivement du vertige". Cela a été un long cheminement et c’est encore aujourd’hui un dépassement de tous les jours .

Les difficultés s’accentuant, elle vient d’obtenir un financement important lui permettant de mieux s’équiper : prothèses numériques, micro FM, amplitéléphonique avec boucle magnéique, sans oublier une boucle magnétique de scène ! "c’est absolument génial, cela va me permettre de continuer à travailler et à vivre beaucoup plus sereinement."

Tout au long de ce parcours elle s’est battue... et n’est-il pas plus belle manière de triompher du silence que de donner du bonheur aux autres !

adresse :

"La Compagnie MagiComique"

16, rue du Soleil Levant 30700 UZES

Tel/fax 04 66 22 71 32

visitez leur site internet http://magicomique.free.fr

Afficher une version imprimable de cet article    afficher une version imprimable de cet article
Dans la même rubrique :
-Accueil malentendants
-« Guide des aides techniques pour les malentendants et les sourds" » 2° édition REVUE et AUGMENTÉE - 2003
-Un long silence
-étude nationale Malentendances et Vie Professionnelle
-Secteur Médico Social
-Colloque "Malentendances et vie professionnelle"
-Etude nationale : Malentendance et vie professionnelle
-Conférence et Exposition "faire face à la malentendance"
-Colloque "AZF, audition et vie professionnelle"