Vie Quotidienne et Audition
une association pour mieux vivre l'audition au quotidien
Agir pour l’audition dans le Tarn
POURQUOI LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS SE MOBILISENT

Agir pour l’Audition dans le Tarn

Les problèmes d’audition sont mal connus des professionnels médico sociaux. Les estimations chiffrent à 34000 le nombre de personnes touchées dans le Tarn (voir tableau téléchargeable)

C’est pour quoi - dans le Tarn - les principales institutions se sont réunies pour agir ensemble pour une meilleure prise en compte des problèmes d’audition. Conseil Général, Caisse Primaire d’Assurance Maladie, Caisse d’Allocations Familiales, Mutualité Sociale Agricole, Union Mutualiste Tarnaise, Direction des Impôts s’engagent ensemble dans un double programme :

= de formation des professionnels médico-sociaux

= d’information des professionnels et du grand public.

Des associations de terrain participent à cette dynamique : AIPTH Cap EMploi - CLIC Accord’âge - CLIC Conviv’âge - CLIC Tarn et Dadou - CLIC des Monts de Lacaune - Association Tarnaise des Malentendants - Ainés Ruraux de Lisle/Tarn

La coordination et l’animation de cette démarche et de ces actions sont assurées par Jérôme GOUST au sein de l’Association "Vie Quotidienne et Audition" (www.l-ouie.fr).

Pourquoi agir pour l’audition ?

Si consulter un ophtalmologiste ou porter des lunettes sont entrés dans les mœurs, il n’en est pas de même pour les problèmes d’audition. Pourtant le pré-rapport à la Loi sur les Objectifs de Santé Publique (2003) retenait le chiffre de 9% de la population atteinte de déficiences auditives, soit près de 6 millions de Françaises et de Français concernés .

Souffrant de nombreux clichés et considéré à tort comme concernant les seuls seniors, ce problème, qui -s’il est détecté le plus tôt possible - peut être efficacement compensé, s’installe insidieusement sans qu’on s’en aperçoive et ne s’avoue pas facilement, ni à soi-même, ni aux autres... Les uns montent le son du poste de télévision ou de la chaîne hi-fi, les autres marmonnent, progressivement on ne participe plus à la vie sociale, on s’isole... Si 26% des plus de 60 ans déclarent souffrir de problèmes d’audition, 57% n’ont jamais fait contrôlé leur audition ; dont 29% de ceux qui déclarent souffrir de problèmes d’audition (sondage SOFRES - FrancePresbyAcousie 2005). En moyenne l’appareillage intervient lorsque la perte auditive a largement dépassé 40 décibels. C’est-à-dire que la malentendance est installées depuis des années bien souvent : en moyenne 7,7 années pour les plus de 60 ans déclarant souffrir de troubles auditifs ET n’ayant jamais ait contrôler leur audition (enquête SOFRES-FPA).

Vous trouverez les informations sur ces actions dans les articles dont les liens figurent ci-dessous :

- Formations pour l’audition

- Actions Information Tarn 2009

Documents liés
COMMUNIQUÉ PRESSE ACTION TARN AUDITION 2009
PDF - 792.5 ko
 
DOSSIER PRESSE TARN AUDITION 2009
PDF - 2.3 Mo
 
ESTIMATION DES POPULATIONS MALENTENDANTES TARN
PDF - 77.7 ko
 
Afficher une version imprimable de cet article    afficher une version imprimable de cet article
Dans la même rubrique :
-Actions Information Tarn 2009
-Formations pour l’audition